mercredi 1 mars 2017

Conférence d'histoire du livre

École pratique des hautes études, IVe section
Conférence d'histoire et civilisation
du livre 

Lundi 6 mars 2017
16h-18h
Le cordelier, le chat et le fou  :
introduction à la polémique imprimée
à l'aube de la Réforme,  
par
Monsieur Frédéric Barbier,
directeur d'études 

Thomas Murner ouvre son Grand fou luthérien (Von dem großen lutherischen Narren) par une gravure de titre mettant en scène le Grand fou, par la bouche duquel s'échappe une théorie de  petits démons. Le livre lui-même s'inscrit dans la tradition de la Pictura Poesis Literatur, fondée par Brant, et il suit pour partie la mise en livre du Narrenschiff de 1494. Mais, avec Murner, l'image du fou est fondamentalement déplacée. Il ne s'agit plus en effet de la folie du carnaval, ni de l'inversion métaphorique des valeurs: chez Brant, la majorité des hommes était constituée de fous, qui eux-mêmes considéraient comme fous ceux qui, en réalité, sont les seuls vrais sages. Au contraire, chez Murner, la folie désigne un phénomène relevant de la possession diabolique, contre lequel le cordelier-chat se livre à plusieurs reprises à des opérations d'exorcisme. Le phylactère au-dessus de la scène (Interdum simolare stultitiam prudentia summa) explicite l'objet de l'ouvrage: battre les Luthériens sur leur propre terrain, en reprenant les outils de leur folie (Parfois, la sagesse suprême consiste à simuler la folie). 

Nota: La conférence régulière d'Histoire et civilisation du livre a lieu tous les lundis à l'École pratique des hautes études, de 16h à 18h. (190 avenue de France, 75013 Paris, 1er étage).

Calendrier des conférences (attention: les sujets à jour des conférences et les éventuelles modifications sont régulièrement annoncés sur le blog. N'oubliez pas, comme disent les informaticiens, de «rafraîchir» la page du calendrier quand vous la consultez).



Aucun commentaire:

Publier un commentaire