vendredi 30 octobre 2015

Retour à la Telekiana

Nous étions à la Bibliothèque Teleki de Targu Mures / Marosvásárhely en 2011, alors que les bâtiments étaient en pleins travaux de rénovation (voir le billet ici). L’institution fondée par le chancelier de Transylvanie Sámuel Teleki, descendant d’une grande famille calviniste hongroise, fait l’objet d’un catalogue imprimé en 4 volumes (Vienne, Baumeister, 1796-1819: cf cliché infra). 
Les travaux de rénovation aujourd’hui terminés permettent de découvrir un ensemble magnifique, dont le cœur est constitué par la bibliothèque baroque sur deux niveaux : les clichés ci-dessous donnent une idée de la parfaite réussite de l’opération. Le mobilier est celui d’origine, la décoration très simple se limite à un fond blanc cassé, à une très belle série de bustes et à une «galerie des illustres» associant les ancêtres des Teleki et un certain nombre de personnalités connues comme ayant fondé des bibliothèques importantes (dont Bruckenthal à Sibiu / Hermannstadt, et l’évêque Ignace Batthyáni à Alba Iulia / Karlsburg). L’ensemble est dominé par le portrait du fondateur de la Telekiana.
Ajoutons pour conclure que l’histoire de la bibliothèque est parfaitement documentée, par suite de la conservation de ses archives anciennes, tandis que l'exposition permanente qui qui y est présentée permet de se faire une idée du projet du fondateur: apporter à la communauté calviniste de Transylvanie, c'est-à-dire pratiquement à la communauté hongroise, les outils lui permettant de se former et de s'informer de la manière la plus efficace: éditions récentes illustrant la pensée des Lumières (dont une Encyclopédie in folio), grandes éditions des classiques, etc., sans oublier les médailles, les cartes et la collection de géologie. Ouverte au public en 1802, la Telekiana est la première bibliothèque publique du royaume de Hongrie (Cliquer ici pour accéder au site de la Telekiana, avec présentation en allemand et en anglais, et une très riche galerie de photographies).

Bibliothèque et identité: détail de la page de titre du premier volume du catalogue de la bibliothèque du comte Széchényi (Bibliotheca hungarica), sur la base de laquelle sera fondée la Bibliothèque nationale du royaume de Hongrie
Les transferts culturels à l'œuvre: Encyclopédie hongroise, Utrecht, 1653

Aucun commentaire:

Publier un commentaire