lundi 10 juin 2013

Exposition sur l'abbé Raynal

Raynal, un regard vers l’Amérique
 
(Exemplaire de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale, Paris)
Le nom de Guillaume-Thomas Raynal reste attaché à son œuvre majeure, l’Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens dans les deux Indes. Cette compilation à visée encyclopédique, l’un des grands succès de librairie de la fin du XVIIIe siècle, suscita autant de critiques que d’éloges de la part de ses contemporains. Elle apparaît comme pleinement représentative d’un paysage éditorial marqué par l’évolution du simple récit de voyage vers la réflexion philosophique sur le rôle de l’Europe dans le monde, particulièrement sur le continent américain.
Le tricentenaire de la naissance de l’abbé Raynal (1713-1796) est l’occasion de mettre en valeur la singularité du regard porté par un homme des Lumières sur l’Amérique, regard plongé dans l’actualité du moment – la guerre d’Indépendance dont il se fait le chroniqueur –mais aussi annonciateur des profondes transformations politiques et sociales qu’engagera la Révolution française, notamment l’abolition de l’esclavage. Ce regard est aussi le reflet des lectures multiples dont s’est nourri un auteur qui n’a lui-même jamais traversé l’Atlantique.
Autour de différentes éditions de l’Histoire philosophique des deux Indes, l’exposition présente les ouvrages emblématiques de la riche production livresque consacrée, du XVIe au XVIIIe siècle, au Nouveau Monde: récits de la découverte et des premiers établissements, relations de colons ou observations de voyageurs. La guerre d’Indépendance, la condition des esclaves dans les colonies européennes, la diffusion et la réception des thèses de Raynal y sont appréhendées par les témoignages, manuscrits ou imprimés, des penseurs des Lumières. Livres rares, journaux, documents d’archives ou simples brochures illustrent ainsi la place éminente occupée depuis 1492 par l’Amérique dans le débat d’idée européen et l’imaginaire collectif.
(Communiqué par Yann Sordet)

Exposition à la Bibliothèque Mazarine, 13 juin – 15 septembre 2013
du lundi au vendredi, de 10h à 18h. Entrée libre.
Bibliothèque Mazarine, 23 quai de Conti, 75006 Paris

Aucun commentaire:

Publier un commentaire