dimanche 14 février 2016

Revue électronique d'histoire du livre

Fondée en 2009, Mémoires du livre / Studies in Book Culture se place aujourd’hui parmi les premiers diffuseurs de la recherche de pointe en histoire du livre, à l’échelle internationale. Outre des articles liés à la thématique précise du numéro, la revue accueille dans ses «Varia» des textes adoptant le livre et ses médiateurs comme thèmes centraux. Les approches pour appréhender ces objets peuvent  provenir de disciplines variées (histoire, études littéraires, bibliothéconomie, humanités numériques, sociologie, etc.). La perspective peut être historique ou contemporaine. Mémoires du livre – Studies in Book Culture s'intéresse au livre sous toutes ses formes, dans toutes les cultures.
Le comité éditorial de Mémoires du livre / Studies in Book Culture est toujours à la recherche de textes originaux répondant aux exigences d'une revue de recherche de haut niveau, à rayonnement international. Les articles, d’une longueur de 15 à 25 pages, peuvent être soumis par voie électronique à l’adresse suivante:
mdl-sbc@usherbrooke.ca

Mémoires du livre / Studies in Book Culture occupe un créneau qui s’articule autour de cinq impératifs: offrir une publication électronique, en libre accès et donc gratuite, formant le pont entre les réseaux francophones et anglophones et établissant un dialogue entre chercheurs de la nouvelle génération et spécialistes aguerris, tout en assurant une veille dans la discipline de l’histoire du livre par la diffusion, sur le plan du contenu, de thématiques de pointe.
Définie comme l’étude du système-livre, l’histoire du livre, qui constitue le thème central de la revue, s’intéresse à plusieurs objets: les agents et les institutions, les matérialités et les contenus, les pratiques et les usages. Lancée par L. Febvre et H.-J. Martin (1958) et théorisée par R. Darnton (1992), l’histoire du livre s’applique à contextualiser et à rendre compte de l’ensemble du système-livre, de sa production à sa réception, dans une perspective diachronique.
Le livre devient dès lors un objet multiple qui a tout intérêt à être abordé sous plusieurs angles. Résolument interdisciplinaire, l’histoire du livre fait appel à des expertises variées qui permettent de positionner l’écrit dans les sociétés, d’analyser ses fonctions et d’en mesurer le pouvoir. Darnton situait d’ailleurs l’histoire du livre «au point stratégique où les autres disciplines (…) convergent sur des problèmes communs». La perspective historique n'exclut pas ici les recherches portant sur des phénomènes contemporains, envisagés sous l'angle de la sociologie, de la bibliothéconomie, de la statistique et de l'analyse des professions. Mémoires du livre / Studies in Book Culture privilégie plutôt l'interdisciplinarité et le décloisonnement des objets.
Publiée deux fois l'an, Mémoires du livre – Studies in Book Culture est dirigée par Marie-Pier Luneau, laquelle est assistée à la direction par Marc André Fortin et Josée Vincent. Tous trois sont professeurs à l'Université de Sherbrooke. Soumis à l'approbation des membres du comité scientifique, les textes retenus par la revue répondent aux exigences d'une revue de recherche de haut niveau, à rayonnement international. Les articles en texte intégral sont publiés gratuitement, en français ou en anglais; la revue ne diffuse pas de version papier.
Informations complémentaires sur le site Erudit.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire