mardi 13 janvier 2015

Un colloque sur Don Quichotte

 
Portrait de l'auteur, dans l'éd. de Madrid, 1780
La problématique de l’histoire du livre est toujours par essence une problématique transversale, articulant histoire proprement dite, histoire littéraire, mais aussi histoire de l’art, etc. La question de la «littérature» est bien évidemment en son centre, à travers notamment le cas des figures et des œuvres fondatrices que peuvent représenter certains auteurs et certains textes: nous pensons aux «classiques» de la littérature française (la dernière livraison de Histoire et civilisation du livre propose un important article de notre collègue Alain Riffaud sur Molière et son «libraire éditeur»), mais nous pensons bien évidemment aussi à des figures fondatrices comme celles de Shakespeare, de Goethe –et de Cervantès.

Le texte du Don Quichotte intéresse de longue date tous les historiens du livre –et ce blog l’a d’ailleurs déjà évoqué: il s’agira aussi bien de la problématique de l’écriture et de la publication, que de celle de l’identité (Qu’est ce qu’une littérature nationale?), de la définition des auteurs et des textes «majeurs», de la représentation et de la lecture elle-même (à laquelle ce blog a déjà consacré un billet rapide). Nous annonçons avec le plus grand plaisir la prochaine journée d’étude organisée par l’université de Paris III, et accueillie, d’abord, par la Bibliothèque Mazarine, puis par le Collège d’Espagne (qui possède lui aussi une très intéressante bibliothèque, encore trop méconnue).
Pour télécharger le programme, cliquer ici (Attention: ces liens sont inclus dans des dossiers d'«actualités», et ne resteront disponibles que pour un délai très limité).
La première journée du colloque sera en outre l’occasion de présenter au public un ensemble de pièces relatives au Don Quichotte, et conservées dans les collections de la Bibliothèque Mazarine (voir le programme).

Quelques références d'histoire du livre, à la marge du sujet:
Qu'est-ce qu'une littérature nationale? Approches pour une théorie interculturelle du champ littéraire, dir. Michel Espagne, Michael Werner, Paris, Édition de la MSH, 1994 («Philologiques», III).
Jaroslava Kasparová, «La littérature espagnole du XVIe siècle et ses lecteurs tchèques des XVIe et XVIIe siècles», dans Revue française d'histoire du livre, 112-113, 2001, p. 73-105.
Jean-François Botrel, «La Biblioteca de Autores Españoles (1846-1878), ou la difficile construction d'un panthéon des lettres espagnoles», dans Histoire et civilisation du livre, t. IV, 2008 («Les langues imprimées» dir. F. Barbier), p. 201-221.
Sur l'iconographie de Cervantès:
http://cervantes.tamu.edu/V2/CPI/iconography//pres.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire