jeudi 13 septembre 2012

Une exposition d'histoire du livre

Voici une «Histoire du livre» qui ne veut pas dire son nom, et un catalogue d’exposition qui ne veut pas non plus dire son nom. Pourtant, le très bel ouvrage de Pascal Fulacher sorti cette semaine, Six siècles d’art du livre. De l’incunable au livre d’artiste (Paris, Citadelle et Mazenod, MLM, 2012), est bien l’un et l’autre.
Le volume est en effet publié à l’occasion de l’exposition présentée sous le même titre par le Musée des Lettres et Manuscrits, jusqu’au 20 janvier 2013. La qualité des quelque cent vingt pièces proposées permet de retracer, à travers leur théorie, une histoire du livre mettant l’accent sur la rareté des exemplaires, sur leur esthétique (qu’il s’agisse de la typographie, des illustrations, des reliures, etc.), et souvent sur leur caractère spectaculaire. Nous citerons plus particulièrement:
D'abord, une impressionnante suite de somptueux manuscrits: un Tristan du Maître de Wavrin, un Ovide en français ayant appartenu à Anne de Bretagne, de superbes Heures peut-être illustrées par Simon Marmion, un Quinte-Curce avec dix-sept peintures en grisaille, les Heures aux armes de la famille Petau, ou encore un élégant portulan du milieu du XVIIe siècle.
Parmi les premiers imprimés, voici des exemplaires du Parsifal de Wolfram von Eschenbach (Strasbourg, 1477), de Dante (Florence, 1481) et du Decameron (Venise, 1492), ou encore  un De Imitatione Christi en français (Paris, 1493) avec l’ex libris de Baluze –sans oublier les Chroniques de 1493.
L’exposition se poursuit en évoquant, entre autres, les figures de Machiavel, de Ronsard, de Montaigne et de Molière. Puis ce sont Les Plaisirs de l’isle enchantée et un superbe ensemble de reliures (on admire tout particulièrement une reliure dans le style de Grolier, ou, à une tout autre époque, une autre reliure de Marius Michel).
Nous insisterons en effet sur l’intérêt des pièces relatives à la période postérieure aux années médianes du XIXe siècle: les innovations dans l'esthétique typographique, l’Art Nouveau, les éditions illustrées (Cocteau, Matisse, Braque…), La Fin du monde de Blaise Cendras, autant de livres spectaculaires, qui constituent une véritable galerie du livre d’art et du livre d’artiste de l’époque contemporaine.
Le catalogue lui-même est particulièrement soigné: Pascal Fulacher, directeur du Musée, y donne une suite de textes retraçant l’histoire du livre depuis le Moyen Âge, mais en s’appuyant tout particulièrement sur les pièces exposées (lesquelles font l’objet de notices détaillées). La mise en pages réserve des encadrés permettant de rappeler certains éléments importants (par ex. sur «Le mode de fabrication du papier» sous l’Ancien Régime), le tout magnifiquement illustré (les fonds noirs sont réellement spectaculaires...).
Voici donc une réalisation bifrons, exposition et catalogue, qui fait honneur aussi bien au Musée qu’à l’éditeur.
Musée des Lettres et Manuscrits, 222 boulevard Saint-Germain, Paris.

Pascal Fulacher, Six siècles d’art du livre. De l’incunable au livre d’artiste, préf. Frédéric Barbier, Paris, Citadelle et Mazenod, MLM, 2012, 318 p., ill. (ISBN 978-2-85088-543-3).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire