mercredi 11 janvier 2012

Exposition et conférence d'histoire du livre

La lettre de civilité, entre le manuscrit et l’imprimé
(XVIe-XVIIIe siècle)

 Exposition organisée
par la Bibliothèque Mazarine,
en partenariat avec le
Centre d’études supérieures de la Renaissance
et la
Bibliothèque de l’Institut de France

17 janvier-16 mars 2012
Entrée libre du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00


L’exposition est inaugurée par une conférence de son commissaire

Monsieur Rémi Jimenes

Le caractère de civilité:
typographie et calligraphie sous l'Ancien Régime

le mardi 17 janvier 2012 à 17h00,
à la Bibliothèque Mazarine,
23 quai de Conti, Paris 6e

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Reproduisant la calligraphie gothique française du milieu du XVIe siècle, les caractères de civilité apparaissent à Lyon en 1557. Ils remportent un relatif succès dans les années qui suivent leur création –on les emploie alors dans tout le royaume de France pour l’impression d’œuvres poétiques, d’ouvrages scolaires, de récits de voyage...
Malgré la réussite initiale, ces caractères cursifs disparaissent rapidement des presses françaises. L’évolution des pratiques calligraphiques, l’adoption des écritures italiennes dans l’imprimé comme dans le manuscrit, font désormais passer la cursive gothique pour une lettre archaïque.
Absente de la production imprimée pendant près d’un demi-siècle, elle réapparaît pourtant au début du XVIIIe siècle. On l’utilise jusqu’au milieu du XIXe siècle pour la publication des Règles de la bienséance et pour des manuels de civilité destinés aux élèves des petites écoles.
Depuis lors, on désigne cette typographie comme un caractère de civilité. Souvent embellie par des passes et des entrelacs, la lettre de civilité frappe l’œil. Objet curieux, séduisant pour les uns, illisible pour les autres, la cursive gothique constitue un intéressant objet d’étude, à la rencontre des cultures de l’imprimé et du manuscrit.
L’exposition rassemble une quarantaine de livres imprimés en caractères de civilité conservés à la Bibliothèque Mazarine, complétés par des exemplaires généreusement prêtés par la bibliothèque de l’Institut de France et par un collectionneur privé.


(Communiqué par M. Yann Sordet). Le blog a également annoncé la sortie du livre consacré par Monsieur Jimenes aux caractères de civilité, et évoqué très brièvement ceux-ci dans un billet publié l'été dernier).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire