dimanche 25 mars 2018

Conférence d'histoire du livre

 
École pratique des hautes études, IVe section
Conférence d'histoire et civilisation
du livre

  Lundi 26 mars 2018
16h-18h
L'auteur et la première révolution
du livre
par
Monsieur Frédéric Barbier
directeur d'études


Si l’histoire du livre elle aussi est désormais devenue une «histoire à part entière», sa pratique soulève deux problèmes difficiles. D’abord, elle n’a pas toujours réussi à regrouper le faisceau des compétences nécessaires, entre «historiens» et «littéraires», sociologues, sémiologues ou encore spécialistes des communications, voire entre médiévistes et modernistes ou contemporanéistes –sans oublier les responsables en charge des collections patrimoniales de livres, qui sont de fait les premiers à être informés directement sur le sujet.
Ensuite, l’histoire du livre constitue une partie de l’étude des médias et des systèmes de médiatisation, mais la configuration nouvelle prise progressivement par ceux-ci amène à des analyses elles aussi renouvelées (il se pose la question de la chronologie, des transferts culturels, et surtout celle de la pérennité de paradigmes comme texte, littérature, auteur, etc.).
Jusqu’à présent, le problème de l’auteur a sans doute été abordé par les historiens du livre, mais de manière peut-être relativement marginale, ce que peut pour partie expliquer le détour de l’historiographie. Avec les libraires érudits, les savants amateurs et les philologues, qui ont de fait été les premier «historiens du livre», on a d’abord privilégié l’histoire de la production imprimée, puis celle des professionnels du livre (les imprimeurs et leurs ateliers). Dans un second temps, l’histoire du livre a intégré les problématiques d’histoire économique (Febvre et Martin: «le livre, cette marchandise»), avant, enfin, d’envisager la question de la lecture et de ses pratiques, mais selon des catégories qui ne sont pas toujours absolument convaincantes pour l'historien du livre.
Malgré des travaux importants, l’étude historique du champ littéraire est donc restée relativement négligée, surtout dans une perspective comparative. L’enjeu central de la conférence consistera à évaluer les conditions de changement de la catégorie de l’auteur en Europe dans les années 1450-1520, soit sur un délai de deux générations environ.

Lieu: École pratique des Hautes Études, IVe section, 54 boulevard Raspail, 75005 Paris (premier sous-sol, salle 26).
Métro Sèvres-Babylone, ou Saint-Sulpice.

Calendrier des conférences (attention: les sujets à jour des conférences et les éventuelles modifications sont régulièrement annoncés sur le blog. N'oubliez pas, comme disent les informaticiens, de «rafraîchir» la page du calendrier quand vous la consultez).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire