dimanche 12 août 2012

Kœnigsmark... une dernière fois

En complément de nos deux précédents billets, nous publions aujourd'hui la notice de la première édition de Kœnigsmark en poche.

Benoît, Pierre,
Kœnigsmark,
Paris, Albin Michel, 1952,
255 p., couv. ill. en coul., 165 x 110 mm.
(Le Livre de poche», 1).
(Impr. Brodart et Taupin, Paris-Coulommiers)

Édition 
Premier volume de la collection du «Livre de poche», à la date de création de celle-ci (3e trimestre 1952, date du dépôt légal).
Sur cette édition, voir Les Trois révolutions du livre [catal. expos. du CNAM], n° 125.
Observations
Titre sur la couverture dans un caractère gothique de fantaisie.
La page de titre est illustrée d’une petite vignette qui évoque le château de Neuschwanstein. En revanche, la Librairie générale française ne devant prendre la gestion de la collection que quelques mois plus tard, l’édition en poche se fait encore à l’adresse principale d’Albin Michel.
Le copyright d’Albin Michel, rappelé dans l'ouvrage, date de 1934, et il mentionne expressément les droits relatifs aux «représentations théâtrales» et aux «adaptations cinématographiques». De fait, une première adaptation du roman a été tournée par Léonce Perret dès 1923 (avec Huguette Duflos dans le rôle titre), et trois autres suivront, en 1935, 1953 (par suite du regain d'intérêt lié à la sortie en poche?) et 1968 (cette dernière réalisée pour l’ORTF).
L'achevé d'imprimer (avec la mention du dépôt légal) est à la date de septembre 1952, même si la collection ne sera effectivement lancée qu’en février 1953.
La quatrième de couverture donne la liste des treize autres titres prévus pour suivre Kœnigsmark dans la nouvelle collection.

NB: sur l'historique des collections de poche en France, et sur la controverse sur la «culture de poche» en  1964-1965, voir l'article de Bertrand Legendre.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire