lundi 25 juin 2012

L'Année Rousseau

Éditer Rousseau. Enjeux d’un corpus (1750-2012),
Lyon, ENS Éditions, Institut d’histoire du livre, 2012,
327 p., ill. ISBN 978 2 84788 343 5

Il y a bien longtemps que Wallace Kirsop initiait les chercheurs français aux plaisirs de la bibliographie matérielle, pour reprendre la traduction consacrée de la formule anglo-saxonne de physical bibliography. Mais, tel Jean le Baptiste, Wallace Kirsop a longtemps été une voix prêchant dans le désert, vox clamantis in deserto.
Cette constatation n’est plus d’actualité: les travaux sur nombre de titres (du Narrenschiff au Voyage pittoresque de la Grèce) montrent tout l’intérêt qu’il y a, pour celui qui étudie un certain texte, à examiner le plus grand nombre non seulement d’éditions possible où ledit texte est représenté, mais aussi d’exemplaires correspondant à ces éditions.
Le récent ouvrage de Philip Stewart répond à cet ordre du jour, en profitant de l’actualité (ne sommes-nous pas dans l’«Année Rousseau»?). Ce travail sur un auteur évidemment emblématique pose avant tout la question de savoir ce que sont des Œuvres complètes», et, en arrière-plan, celle relative au statut de l’auteur et au statut du texte (original, plus ou moins « falsifié », etc.). Les Œuvres de Rousseau sont longtemps l’une des affaires que l’on imagine les plus profitables pour la librairie, mais elles prennent une charge politique plus accentuée après la Révolution de 1789.

Sommaire
Introduction
Première partie. Rousseau, l’homme de ses livres. Vitam impendere libro?
1) La construction d’une œuvre (1739-1764). 2) Vers une édition «générale» (1764-1778). 3) La Collection complète de Genève (1778-1789). 4) La consécration révolutionnaire (1788-1801).
Deuxième partie. Une œuvre en héritage: faire plus, faire mieux.
1) Le siècle de Musset-Pathay (1817-1900). 2) Le métier d’éditeur. 3) De lettres en correspondances (1900-1995). 4) Jalons pour une relance (1920-1960). 5) Enfin la Pléiade (1959-1995).
Conclusion
Annexe ; bibliographie, index nominum.
Liste des illustrations ; liste des tableaux.

Bibliogr.: Carla Hesse, «Un livre fugitif» [le Contrat social], dans Histoire et civilisation du livre, 2011, VII, p. 355-367.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire